www.forumactualites.org
Bienvenue sur le forum de l'information, inscrivez-vous afin de participer aux sujets qui vous intéressent

Partagez
Aller en bas
avatar
fa.org
Site Admin
Site Admin
Messages : 191
Date d'inscription : 13/10/2017
https://www.forumactualites.org

Normal Le FN ose tout et c’est à ça qu’on le reconnaît

le Sam 11 Nov 2017 - 20:19
par Julien Marion Le 11 novembre à 06h00 | Mis à jour il y a 10 heures

Si la séance du conseil municipal de jeudi soir a été marquée par un débat musclé entre majorité LR et opposition FN autour du projet de privatisation des parkings de surface, plusieurs autres sujets étaient à l’ordre du jour.




Un élu FN veut afficher les noms des mauvais payeurs
La délibération se voulait anodine et concernait le non-recouvrement de diverses prestations municipales par la ville. De 2009 à 2016, la somme représente 71.000 € pour notamment de la restauration scolaire et des abonnements non réglés par des Perpignanais. Dans l’incapacité de récupérer ses sommes, la ville a donc décidé d’abandonner toutes poursuites qui s’avéreraient longues et coûteuses. D’où l’idée avancée par le conseiller municipal Front national Xavier Baudry «d’afficher publiquement les noms des mauvais payeurs. C’est d’autant plus important que l’on retrouve souvent les mêmes personnes». Une proposition rejetée d’un revers de main par le maire Jean-Marc Pujol. «Non, ce ne sont pas tout le temps les mêmes. Il est hors de question de les exposer publiquement pour ces faits alors que ce sont des gens déjà en grande difficulté sociale».

Subventions en série
Les élus ont approuvé jeudi soir le troisième volet d’une série de subventions pour 64 associations de la ville. Dix-sept voient leurs aides augmentées alors que douze enregistrent a contrario une baisse. Parmi les associations les mieux dotées, on note le Visa Off (10.000 €), Cohérence Réseau pour l’emploi et la vie sociale (5000 €), la Croix Rouge (4500 €), Médiance 66 (4500 €), Pêle Mêle (4000 €), l’UCAP (3000 €), Chrétiens et Sida (3000 €) et l’association des Paralysés de France (3000 €). À noter que le Front national a voté ses subventions sauf pour Médiance 66 et l’association Lesbiennes, gays, bi et trans où il s’est abstenu alors qu’il a voté contre celle allouée à la Ligue de l’enseignement.

Une motion pour la Catalogne
Le conseil municipal a approuvé jeudi une motion envers les élus de Catalogne emprisonnés ces derniers jours suite au référendum, jugée illégale par Madrid, du 1er octobre dernier. «Compte tenu de l’histoire de Perpignan, au vu des liens nombreux, profonds et anciens unissant la ville aux institutions de Catalogne et dans le souci du respect des principes démocratiques communs à l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne; le conseil municipal invite les parties en conflit à renouer un dialogue politique conforme aux principes fondamentaux de l’Union, dans le respect des libertés individuelles fondamentales, de la pluralité d’opinions politiques, du droit d’expression démocratique, en excluant tout recours à la violence ou à la contrainte. Les représentants élus démocratiquement en catalogne peuvent attendre une décision de justice sans privation de liberté et les élus de la ville de Perpignan souhaitent que la Justice espagnole puisse se prononcer dans ce sens».

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum