www.forumactualites.org
Bienvenue sur le forum de l'information, inscrivez-vous afin de participer aux sujets qui vous intéressent
Partagez
Aller en bas
avatar
fa.org
Site Admin
Site Admin
Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2017
https://www.forumactualites.org

Normal En Suède, Emmanuel Macron fait l’éloge du dialogue social

le Sam 18 Nov 2017 - 5:23
LE MONDE | 18.11.2017 à 03h35 • Mis à jour le 18.11.2017 à 03h37


De passage en Suède, le président de la République s’est exprimé sur le « modèle social » local, dont il voit une source d’inspiration pour la France.





En visite en Suède, vendredi 17 novembre, pour assister au sommet social européen, Emmanuel Macron a profité de sa présence à Göteborg pour se rendre au siège social du constructeur Volvo, propriétaire de Renault Trucks. Le président français a également signé avec le premier ministre suédois, Stefan Löfven, un partenariat sur l’innovation et les solutions vertes. Il a fait, à cette occasion, les louanges du modèle social suédois et des réformes entreprises par le pays, qui dispose aujourd’hui de l’une des économies les plus compétitives d’Europe.

Au cœur de ce modèle : le consensus entre les partenaires sociaux, dont Emmanuel Macron veut s’inspirer en France, pour faire avancer les réformes. Fini le temps où les syndicats et le patronat, à qui on ne demandait de se prononcer que sur « ces choses accessoires », avaient « le luxe de ne jamais pouvoir se mettre d’accord ou de ne pas être en charge du réel ».

Lui au contraire veut « faire émerger dans le monde syndical et le monde patronal une volonté et une capacité à penser les défis de la mondialisation et les équilibres dans lesquels nous vivons », ce qui exige précise-t-il de « sortir des guerres de position ».

Responsabiliser les partenaires sociaux


C’est dans cet esprit qu’il envisage la réforme du marché du travail et les ordonnance : « Elles vont donner plus de grain à moudre au dialogue social et responsabiliser davantage les partenaires sociaux au niveau des branches et des entreprises, là où la loi avant décidait pour eux, permettant aux partenaires sociaux de n’être jamais d’accord entre eux. » Même chose pour la réforme de l’apprentissage professionnel, que le chef de l’Etat souhaite mettre en place au niveau des branches.

Un bon dialogue social, lance le président, n’est « pas un dialogue où, à un moment, un camp sort vainqueur », mais un dialogue « où de bons accords locaux, décentralisés, ont été trouvés et...

TAGS : #Economie #Social #Macron
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum