www.forumactualites.org
Bienvenue sur le forum de l'information, inscrivez-vous afin de participer aux sujets qui vous intéressent
Les derniers articles
Derniers sujets
» J'ai besoin de vos avis !
Mer 26 Sep 2018 - 7:28 par fa.org

» Les boîtes noires sont désormais actives
Dim 9 Sep 2018 - 11:14 par fa.org

» Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi
Jeu 8 Mar 2018 - 8:55 par fa.org

» Ce qu'il faut savoir sur l'huile de palme
Sam 24 Fév 2018 - 13:44 par x

» Candidature
Ven 23 Fév 2018 - 22:41 par x

» Dr Goldman et Mr Sachs
Ven 23 Fév 2018 - 0:34 par fa.org

» Issei Sagawa le cannibale japonais
Ven 23 Fév 2018 - 0:07 par fa.org

» Paris va prendre un nouvel arrêté de piétonnisation
Jeu 22 Fév 2018 - 8:14 par fa.org

» L'écrivain turc Ahmet Altan condamné à la prison à perpétuité
Mer 21 Fév 2018 - 18:57 par fa.org

Paris : la justice annule la fermeture à la circulation des voies sur berge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
fa.org
Site Admin
Site Admin
Messages : 201
Date d'inscription : 13/10/2017
https://www.forumactualites.org

Messagefa.org le Mer 21 Fév 2018 - 16:31

21 févr. 15:58Youen Tanguy

Le tribunal administratif de Paris a annulé ce mercredi la décision de la mairie de Paris de fermer à la circulation les voies sur les berges de la rive droite de la Seine. Dans sa décision, le tribunal évoque notamment des "inexactitudes" dans l'étude d'impact du projet.



C'est une décision qui va faire du bruit. Ce mercredi, le tribunal administratif de Paris a décidé d'annuler l'interdiction de circulation sur les berges de Seine. Plus précisément, il rend caduque la délibération du 26 septembre 2016 du Conseil de Paris "déclarant l’intérêt général de l’opération d’aménagement des berges de la rive droite de la Seine".

Le projet comportait la fermeture à la circulation automobile de la voie Georges Pompidou, de l’entrée du tunnel des Tuileries à la sortie du tunnel Henri IV, et la création d’une promenade publique sur le même emplacement.

Un arrêté non conforme au droit

Le tribunal de Paris estime que l'étude d'impact du projet, qui a servi de base à la piétonnisation des berges de la rive droite, comporte "des inexactitudes, des omissions et des insuffisances concernant les effets du projet sur la circulation automobile, les émissions de polluants atmosphériques et les nuisances sonores, éléments majeurs d’appréciation de l’intérêt général du projet".

Et d'ajouter : "Le tribunal a, dès lors, considéré que le public n’avait pu apprécier les effets de la piétonisation des voies sur berge au regard de son importance et de ses enjeux".

"L’annulation de cette délibération entraîne celle de l’arrêté du 18 octobre 2016 pris sur son fondement", ajoute le tribunal qui note que "l’arrêté a été pris sur le fondement de l’article L. 2213-2 de ce code qui ne permet pas au maire de prononcer une interdiction permanente d’’accès des voitures à une voie mais uniquement d’interdire cet accès, à certaines heures, pour des nécessités liées à la circulation et à l’environnement".  


#Paris
#Justice
#Piétonnisation
#Hidalgo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum