www.forumactualites.org
Bienvenue sur le forum de l'information, inscrivez-vous afin de participer aux sujets qui vous intéressent
Les derniers articles
Derniers sujets
» J'ai besoin de vos avis !
Mer 26 Sep 2018 - 7:28 par fa.org

» Les boîtes noires sont désormais actives
Dim 9 Sep 2018 - 11:14 par fa.org

» Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi
Jeu 8 Mar 2018 - 8:55 par fa.org

» Ce qu'il faut savoir sur l'huile de palme
Sam 24 Fév 2018 - 13:44 par x

» Candidature
Ven 23 Fév 2018 - 22:41 par x

» Dr Goldman et Mr Sachs
Ven 23 Fév 2018 - 0:34 par fa.org

» Issei Sagawa le cannibale japonais
Ven 23 Fév 2018 - 0:07 par fa.org

» Paris va prendre un nouvel arrêté de piétonnisation
Jeu 22 Fév 2018 - 8:14 par fa.org

» L'écrivain turc Ahmet Altan condamné à la prison à perpétuité
Mer 21 Fév 2018 - 18:57 par fa.org

Jamel Debbouze: «On m'a proposé d'être secrétaire d'État»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
fa.org
Site Admin
Site Admin
Messages : 201
Date d'inscription : 13/10/2017
https://www.forumactualites.org

Messagefa.org le Ven 20 Oct 2017 - 20:07

Mis à jour le 20/10/2017 à 14:18  Publié le 20/10/2017 à 14:12


L'humoriste a confié au micro de RMC qu'un poste au gouvernement lui a déjà été présenté. L'intéressé a «évidemment» refusé cette offre qui «l'ennuierait à mourir».



Jamel Debbouze s'en est allé à une drôle de confidence. «On m'a proposé d'être secrétaire d'État, secrétaire d'État à la… Comment ça s'appelle?», s'amuse-t-il ce jeudi 19 octobre au micro de RMC dans l'émission sportive Team Duga. «Un jour, on m'a proposé un gros poste comme celui-là», assure l'humoriste, qui reste néanmoins très vague sur le détail de la proposition ou du gouvernement en question.

» À LIRE AUSSI: Après six ans d'absence sur scène, Jamel Debbouze dévoile son nouveau spectacle

Il a immédiatement ajouté qu'il avait refusé. Avant d'expliquer ses raisons: «Parce que ce n'est évidemment pas mon métier, parce que je m'y ennuierai à mourir, parce que c'est là où je serais le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué», se justifie alors la personnalité préférée des Français.

Code:
«Notre acte politique, c'est de continuer à faire ce qu'on fait dans les meilleures conditions»
Jamel Debbouze

«Quand je monte sur scène et que je fais l'Olympia ou le Zénith, j'ai le sentiment d'être utile. Il vient d'en bas, il a une main dans la poche, il se retrouve là… Il y a une forme d'espoir quelque part. Pareil pour Omar Sy. On représente ça. On en est conscient, on ne joue pas, on espère que ça aura de l'écho chez les gamins, et pas seulement. Notre acte politique, c'est de continuer à faire ce qu'on fait dans les meilleures conditions», estime-t-il.

L'humoriste, qui a récemment tourné au Maroc Alad'2 , le second volet des Nouvelles Aventures de Aladin, n'était pas revenu dans un one-man-show depuis six ans. Si le créateur du Jamel Comedy Club se disait légèrement «angoissé» de se reproduire en solo, son metteur en scène avait soulevé, en septembre dernier, le rapport particulier qu'il entretient avec le public: «Il a le trac, mais une fois qu'il est sur scène, il lâche tout. Il est chez lui, c'est une question de survie», avait confié Mohamed Hamidi.

L'ami des Français sera donc à la Cigale, à Paris, à partir du 1er décembre pour son spectacle Maintenant ou Jamel. Sa première à Courbevoie le 9 octobre dernier, où l'humoriste a testé ses sketches, a d'ailleurs été un franc succès.

Maintenant ou Jamel, en tournée et à partir du 1er décembre à La Cigale, 120 Boulevard de Rochechouart 75018 Paris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum