www.forumactualites.org
Bienvenue sur le forum de l'information, inscrivez-vous afin de participer aux sujets qui vous intéressent
Les derniers articles
Derniers sujets
» J'ai besoin de vos avis !
Mer 26 Sep 2018 - 7:28 par fa.org

» Les boîtes noires sont désormais actives
Dim 9 Sep 2018 - 11:14 par fa.org

» Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi
Jeu 8 Mar 2018 - 8:55 par fa.org

» Ce qu'il faut savoir sur l'huile de palme
Sam 24 Fév 2018 - 13:44 par x

» Candidature
Ven 23 Fév 2018 - 22:41 par x

» Dr Goldman et Mr Sachs
Ven 23 Fév 2018 - 0:34 par fa.org

» Issei Sagawa le cannibale japonais
Ven 23 Fév 2018 - 0:07 par fa.org

» Paris va prendre un nouvel arrêté de piétonnisation
Jeu 22 Fév 2018 - 8:14 par fa.org

» L'écrivain turc Ahmet Altan condamné à la prison à perpétuité
Mer 21 Fév 2018 - 18:57 par fa.org

"Arrêtons-les !" : le gouvernement lance une nouvelle campagne ciblant les auteurs de violences sexistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
fa.org
Site Admin
Site Admin
Messages : 201
Date d'inscription : 13/10/2017
https://www.forumactualites.org

Messagefa.org le Jeu 26 Oct 2017 - 17:50

Publié le 26/10/2017 | 15:37 Mis à jour le 26/10/2017 | 16:02

Le secrétariat d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes a lancé, jeudi 26 octobre, une campagne ciblant les auteurs de violences sexistes. La campagne est intitulée "Arrêtons-les !", une injonction qui "invite à agir collectivement pour que cessent les agissements sexistes et sexuels à l'égard des femmes", précise le ministère. Elle sera diffusée sur son site internet, ainsi que sur les réseaux sociaux.




Cinq animations interactives rappellent aux auteurs de violences les peines encourues pour des situations d'agressions à caractère sexiste ou sexuel : jusqu'à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende pour avoir "mis une main aux fesses d'une femme qui montait les escaliers" ou pour avoir "embrassé de force une copine dans une soirée" ; jusqu'à 6 mois de prison et 22 500 euros d'amende pour avoir "traité une femme de salope parce qu'elle portait une jupe".

L'objectif de cette campagne est de faire prendre conscience aux auteurs de la gravité de leurs actes, expliquent dans un communiqué les services de la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa. "C'est en montrant les coupables, en nommant concrètement les actes commis et en affirmant que ces actes sont répréhensibles, que les femmes pourront se sentir légitimes et porter plainte." Les témoins de scènes d'agression "ont un rôle essentiel à jouer en intervenant pour protéger les victimes et en les accompagnant pour déposer une plainte".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum